FrançaisEnglishEspañol
 

Recherche détaillée

.

Présentation

Drogues, santé et société est une revue scientifique multidisciplinaire dédiée à la publication de résultats inédits de recherche et d'articles de fond, de même qu'au transfert de connaissances, à propos de l'usage et de l'abus des drogues (alcool, tabac, médicaments, drogues illicites) et des phénomènes qui lui sont associés.

Drogues, santé et société est une revue francophone qui répond aux critères de publication scientifiques, notamment la validation par les pairs.

Drogues, santé et société s’adresse plus spécifiquement à des lecteurs provenant des milieux de la recherche, de l’éducation et de l’intervention et privilégie une diffusion gratuite de ses articles sur le Web.

 

Indexation

  • PsycInfo
  • INIST
  • Repère
  • Sociological Abstracts

Financement

La publication de Drogues, santé et société est rendue possible grâce à des subventions de l'Association des centres de réadaptation en dépendance du Québec (ACRDQ), du Centre Dollard-Cormier - Institut universitaire sur les dépendances, de l’Université de Sherbrooke et de l’Université de Montréal.

Drogues, santé et société accepte les sources de financement d’agences subventionnant l’aide à la publication scientifique ou provenant de campagnes de financement publiques, de commandites institutionnelles ou corporatives, de la publicité, de la prestation de services ou de la vente de certaines éditions bonifiées. Dans ces cas, l’autonomie éditoriale doit demeurer entière et la revue doit être accessible gratuitement. Ces sources de financement sont alors déclarées lors de la publication de la revue. Il peut être possible pour un organisme subventionnaire de taire son nom, il faudra toutefois préciser la nature de cet organisme, par exemple, centre de réadaptation public, université, etc. Dans ce cas, les montants en jeu ne seront pas nécessairement diffusés publiquement.

Contenus thématiques et non thématiques

Les numéros de Drogues, santé et société peuvent être consacrés à un thème précis. D’ailleurs, le comité de rédaction de la revue diffuse sur le site la liste des thèmes à venir et peut aussi commander des articles précis auprès d’experts et procéder à des appels d’articles. La revue accepte aussi des articles soumis sans sollicitation. Ces derniers seront publiés dans un numéro thématique ou regroupés dans un numéro non thématique.

Catégories d'articles

En vue de susciter la mobilisation et l’échange, la revue publie des points de vue personnels, des témoignages et des textes d’opinion pertinents. Il est cependant nécessaire que leur contenu respecte les droits et libertés de la personne. Il est à noter que les articles seront soumis à un comité de rédaction.

Les articles sont publiés sous diverses catégories :

  • Les articles de résultats de recherche, qui doivent présenter des éléments de nouveauté et faire preuve de rigueur méthodologique;
  • Les articles de transfert de connaissances, qui doivent favoriser la compréhension des enjeux et des concepts liés aux problématiques soulevées par la revue. Ils doivent présenter des qualités de vulgarisation et de synthèse, dans un souci de clarté; 
  • Les articles de réflexion théorique;
  • Les articles de réflexion sur une pratique clinique.

Comment soumettre un article

En vue de réduire les coûts et accélérer le processus de traitement, Drogues, santé et société privilégie la soumission des articles et la communication par voie électronique. Tout article peut être envoyé au directeur de la revue à l’adresse électronique suivante : jean-sebastien.fallu@umontreal.ca .

Il est à noter que tous les articles seront assujettis à un processus de révision scientifique, de révision linguistique et de mise en page.

Sélection et évaluation des articles

Après la réception d’un article, deux membres du comité de rédaction font une première sélection en se basant sur sa pertinence par rapport aux objectifs de la revue.

Si le texte est accepté, deux réviseurs scientifiques en feront l’évaluation.

En cas d’avis divergents entre les deux réviseurs, l’article sera examiné par une troisième personne. Ce sont les éditeurs délégués qui trancheront et, si nécessaire, la décision finale revient au comité de rédaction.

À partir des recommandations des réviseurs scientifiques, le comité de rédaction rend l’une des décisions suivantes :

  • Publication de l'article;
  • Publication si des corrections, mineures ou majeures, sont apportées par l’auteur ;
  • Refus.

Une lettre des éditeurs délégués informera les auteurs des motifs de la décision amenant à un refus ou à une demande de correction. Il est à noter que la décision du comité de rédaction est sans appel.

Critères d'évaluation

Les articles soumis seront évalués en fonction de :

  • Leur valeur scientifique, c'est-à-dire de la présence d'un cadre de référence pertinent et d'une rigueur méthodologique;
  • L'exhaustivité des informations;
  • La qualité de la vulgarisation et de la synthèse;
  • La clarté;
  • La qualité de la langue;
  • La conformité aux exigences de présentation.

Directives aux auteurs

Chaque texte soumis pour publication à Drogues, santé et société doit répondre aux exigences suivantes :

Éléments d'identification

  • Titre (maximum de 12 mots);
  • Titre abrégé pour l'édition papier (maximum de 60 caractères, espaces inclus);
  • Nom de l'auteur ou des auteurs;
  • Titre d’emploi, grades universitaires et affiliation pour chacun des auteurs ;
  • Coordonnées (adresse de correspondance, téléphone et courriel) du premier auteur seulement;
  • Résumé français (maximum de 300 mots);
  • Résumé anglais;
  • Mots-clés en français et en anglais (maximum de six).

Résumé

L’article doit être accompagné d’un résumé concis dont le contenu s’en tient aux faits (250-300 mots). Dans le cas d’une recherche empirique, il doit énoncer les objectifs de l’étude, sa structure, l’approche et la méthode retenues, les participants à la recherche, les résultats et la conclusion.

Lorsqu’il s’agit d’autres types d’articles, comme les articles de réflexion théoriques et de transfert des connaissances ou les analyses de politiques, la structure du résumé peut être différente.

Le résumé doit avoir du sens en lui-même et les auteurs doivent le présenter à part. Il est déconseillé d’y inclure des références, mais dans le cas où cela s’impose, la référence doit être complète et ne doit pas renvoyer le lecteur à la liste des ouvrages cités ou à la bibliographie. Les auteurs sont également invités à joindre une version anglaise de ce résumé.

Corps du texte

  • Texte à double interligne d'au plus 6 250 mots, excluant la bibliographie, de même que les tableaux et figures
  • Police Arial, 12 points

Hiérarchie des titres

Bien qu’il existe plusieurs procédés typographiques pour bien hiérarchiser l’information, Drogues, santé et société préconise l’utilisation de titres et de sous-titres mis en relief soit par des majuscules, petites majuscules, minuscules, caractères gras ou taille des caractères. Le mode de présentation par numérotation n’est pas accepté.

Références et bibliographies

Les références doivent être incluses au texte et présentées entre parenthèses.

Par ex. :

  • (Perreault, 2003), pour un auteur seul
  • (Landry et Guyon, 2004), pour deux auteurs
  • (Landry, Guyon & Brochu, 2001), pour trois à cinq auteurs
  • (Ricaurte & al., 2002), pour six auteurs et plus

Lorsque plusieurs sources sont citées simultanément dans un article, il est préférable de les placer en ordre alphabétique du premier auteur.

Par ex. :

  • (Ciarrocchi, 2002; McCrady & al., 2002; Tremblay, Bertrand & Ménard, 2005).

La bibliographie soumise doit être conforme aux normes suivantes s'inspirant de l'APA, 6e édition :

Pour une monographie :

Nom, A. (Année). Titre de la monographie. Ville, Province ou État (code à deux lettres), ou le pays pour les villes situées à ailleurs dans le monde : Maison d'édition.

Nom, A., Nom, B., & Nom, C. (Année). Titre de la monographie. Ville, Province, État ou pays : Maison d'édition.

Par ex. :

  • Giordano, Y. (2003). Conduire un projet de recherche, une perspective qualitative. Paris, France : Éditions Management et Sociétés.
  • Miller, W. R., & Rollnick, S. (1991). Motivational interviewing, preparing people to change addictive behavior. New York (NY) : Guilford Press.

Pour un article :

Nom, A. (Année). Titre de l'article. Titre de la revue, Volume(numéro), XX-XX.

Par ex. :

  • Plourde, C., Brunelle, N., & Landry, M. (2010). Faire face à l'usage de substances psychoactives au Nunavik : amalgame de traditions et pratiques modernes. Drogues, santé et société, 9(1), 77-120.
  • Madson, M. B., Loignon, A. C., & Lane, C. (2009). Training in motivational interviewing: A systematic review. Journal of Substance Abuse Treatment, 36(1), 101-109.
  •  

Pour une thèse ou un mémoire

Nom, A. (Année). Titre du document (Thèse ou Mémoire selon le cas, information sur le grade), Nom de l'établissement d'enseignement.

Par ex. :

  • Morin, A. (2008). Intégration sociale et problèmes sociaux chez les Inuits du Nunavut (Thèse de doctorat inédite), Université Laval.
  • Avec un lien Internet :
  • Morin, A. (2008). Intégration sociale et problèmes sociaux chez les Inuits du Nunavut (Thèse de doctorat inédite), Université Laval. Repéré à http://www.chaireconditionautochtone.fss.ulaval.ca/documents/pdf/These-A...

Pour un chapitre dans un ouvrage collectif

Nom, A. (Année). Titre du chapitre. Dans A. Nom & B. Nom (dir.), Titre de l'ouvrage (p. début du chapitre-fin du chapitre). Lieu de publication : Maison d'édition.

Par ex. :

  • Martin, I., Gupta, R. & Derevenski, J. (2007). Participation aux jeux de hasard et d'argent. Dans G. Dubé (dir.), Enquête québécoise sur le tabac, l'alcool, la drogue et le jeu chez les élèves du secondaire (p. 125-144). Québec, Québec : Institut de la statistique du Québec.

Pour un document électronique

Nom de l'organisation ou auteur. (Année). Titre du document [Type de document s'il y a lieu]. Repéré à http//URL.

Par ex. :

Pour une publication gouvernementale

Nom de l'organisme ou du ministère (Année). Titre : sous-titre (Publication no xxx [s'il y a lieu]). Lieu de publication : Éditeur.

Par ex. :

  • Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) (1992). La politique de la santé et du bien-être. Québec : Gouvernement du Québec.
  • National Institute on Drug Abuse (NIDA) (2009). Principles of drug addiction treatment : A research-based guide. Second edition (NIH Publication No. 09-4180). Bethesa, Maryland : National Institutes of Health, U.S. Department of Health and Human Services.
  • Avec un lien Internet :
  • Ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) (1992). La politique de la santé et du bien-être. Québec : Gouvernement du Québec. Repéré à http://publications.msss.gouv.qc.ca/acrobat/f/documentation/1992/92_713.pdf

Pour une communication entendue lors d'un congrès ou d'une conférence

Auteur, A. (Année, mois). Titre de la communication. Communication présentée au [à la] Nom du congrès ou de la conférence, Lieu.

Par ex. :

  • Potenza, M. N. (2008, novembre). Co-occuring disorders un PG: Treatment implications. Communication présentée au 9th annual NCRG Conference on Gambling and Addiction, Mandalay Bay Hotel and Casino Resort, Las Vegas.

Pour plus d'information au sujet de ce modèle francisé de présentation de références selon les normes de l'American Psychological Association (APA), les auteurs peuvent se référer au document Citer selon les normes de l'APA, préparé par les bibliothécaires de l'Université de Montréal : http://guides.bib.umontreal.ca/disciplines/20-Citer-selon-les-normes

Pour les utilisateurs du logiciel bibliographique EndNote, l'Université de Montréal rend également disponible un fichier de style APA modifié (http://bib.umontreal.ca/LGB/EndNote/styles-bibliographiques.htm) conforme aux adaptations proposées dans son guide. Il est à noter que le fichier de style francisé pour EndNote est accessible gratuitement, mais que le logiciel EndNote en tant que tel doit être acheté, sauf pour les personnes affiliées à un établissement possédant une licence institutionnelle.

Droits d'auteur

La propriété intellectuelle et les droits d'auteurs (©) sur le contenu original de tous les articles appartiennent à leurs auteurs.

En contrepartie, les auteurs cèdent à Drogues, santé et société, lors de la parution de leur article, une licence exclusive de première publication donnant droit à la revue de produire le texte et de le diffuser, dans toutes les langues et dans tous pays, regroupé à d'autres articles ou individuellement pour une période de cinq années à partir de la date de parution. L'article peut aussi être publié sur des médias connus ou à venir. Sans s'y limiter, la publication peut être réalisée par impression, photocopie sur support physique avec ou sans reliure, reproduction analogique ou numérique sur bande magnétique, microfiche, disque optique, hébergement sur unités de stockage d'ordinateurs liés ou non à un réseau, dont Internet, référence et indexation dans des banques de données, dans des moteurs de recherche, catalogues électroniques et sites Web.

Les auteurs gardent les droits d'utilisation dans leurs travaux ultérieurs, c'est-à-dire qu'ils peuvent diffuser le contenu de leur article à l'intérieur de leurs équipes de travail, dans les bibliothèques, les centres de documentation, les sites Web de leur institution ou organisation ou dans des conférences. Des extraits ou la version complète de l'article peuvent être utilisés lors de la distribution de notes. Toutefois, la référence de première publication doit être donnée de même que le titre de l'article, le nom de tous les auteurs, la mention de la revue Drogues, santé et société, la date et le lieu de publication. Toute autre reproduction complète ou partielle doit être au préalable autorisée par la revue.

Il est à noter que lors du processus d'édition, les auteurs recevront un formulaire de concession de droits. Tous les coauteurs devront alors le remplir, le signer et le retourner à la coordonnatrice à l'édition avant la parution de leur article.

Abonnement à la version numérique

 

Érudit n’est pas responsable de la gestion des abonnements individuels. Pour une demande d’abonnement individuel, merci de contacter directement la revue.

Abonnement à la version papier

Prix et conditions

La vente se fait uniquement au numéro.

Le prix d'un exemplaire est de 25 $CAN pour un individu et de 40 $CAN pour une institution, excluant les frais de livraison.

Les exemplaires sont disponibles au Centre québécois de documentation en toxicomanie (CQDT) sans frais de transport et payables en espèces ou par chèque.

Un service de livraison par la poste est disponible; des frais de 10 $CAN sont demandés pour le Canada et les États-Unis (par voie de surface) et de 25 $ CAN pour l'Europe (par avion).

Pour compléter le bon de commande : http://drogues-sante-societe.org/commande.php

Joindre un chèque ou un mandat postal (traite bancaire pour l'Europe), incluant les frais de transport.

Note : Nous n'acceptons que des paiements en dollars canadiens. Les chèques doivent être libellés au nom du Centre Dollard-Cormier.

Comité de rédaction

Membres du comité de rédaction

 

Jean-Sébastien Fallu

Ph. D.
Directeur de la revue
Professeur agrégé à l’École de psychoéducation de l’Université de Montréal, Jean-Sébastien Fallu détient un doctorat en psychologie de la même université et a réalisé un stage postdoctoral au Centre de toxicomanie et de santé mentale, un centre hospitalier affilié à l’Université de Toronto. Ses recherches portent principalement sur l’étiologie et la prévention des problèmes de toxicomanie à l’adolescence et il agit en tant que consultant et conférencier en ces matières. M. Fallu est aussi le président-fondateur du GRIP Montréal, un organisme œuvrant en prévention des toxicomanies en milieux festifs et scolaires.

 

 

 

Richard E Bélanger

 

 

M.D., F.R.C.P.C.
Pédiatre et Médecin de l’Adolescence au Centre mère-enfant Soleil du CHU de Québec, Professeur adjoint au Département de Pédiatrie de la Faculté de Médecine de l’Université Laval, et Chercheur-clinicien à l’Axe Santé des Populations et Pratiques Optimales en Santé du Centre de Recherche du CHU de Québec. Ses principaux intérêts scientifiques portent sur l’établissement de parcours défavorables de consommation chez les jeunes, particulièrement face au cannabis, l’influence de maladies chroniques sur les comportements à risque des adolescents, et la santé des jeunes autochtones du Nord du Québec.

 

Karine Bertrand

Psychologue clinicienne, Ph. D.
Elle est professeure agrégée aux programmes d’études et de recherche en toxicomanie du Département des sciences la santé communautaire de l’Université de Sherbrooke depuis 2006. Ses affiliations de recherche principales sont : le RISQ, l’Institut universitaire sur les dépendances et le Centre de recherche de l’Hôpital Charles LeMoyne. Elle mène des activités de recherche sur deux grands thèmes : la compréhension des facteurs influençant le processus de changement au cours des trajectoires des personnes aux prises avec des conduites addictives ainsi que l’évaluation de l’efficacité des services leur étant destinés. Plusieurs de ses travaux s’intéressent plus particulièrement aux jeunes toxicomanes et aux personnes qui s’injectent des drogues ainsi qu’aux problèmes concomitants de santé physique et mentale associés à leur usage problématique de psychotropes.

Pierre Brisson

M. Sc.
Enseignant universitaire, formateur et auteur dans le domaine de l’usage et de l’abus des drogues, il est aussi rédacteur et chargé de projets pour l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ). Il a dirigé, entre 1988 et 2000, l’édition de trois collectifs multidisciplinaires : L’Usage des drogues et la toxicomanie (Vol. I, II, III) et publié en 2010 : Prévention des toxicomanies, aspects théoriques et méthodologiques, aux Presses de l’Université de Montréal.

Didier Jutras-Aswad

M.D., M.S., F.R.C.P.C.
Psychiatre au programme de psychiatrie des toxicomanies du CHUM, Hôpital Saint-Luc, chercheur au centre de recherche du CHUM, professeur adjoint de clinique à l’Université de Montréal et professeur adjoint de clinique associé en psychiatrie au Mount Sinai School of Medicine à New York. Principaux intérêts de recherche centrés sur la neurobiologie de la toxicomanie et le développement de nouveau traitement pharmacologique pour cette problématique, de même que sur le traitement de l’hépatite C chez les populations comorbides.

Michel Landry

Ph. D.
Conseiller à la recherche, Centre Dollard-Cormier – Institut universitaire sur les dépendances, codirecteur de l’équipe de recherche RISQ et professeur associé au Département de psychologie de l’Université de Montréal ainsi qu’au Département de santé communautaire de l’Université de Sherbrooke.

Joseph Josy Lévy

Joseph Lévy, anthropologue, est professeur au Département de sexologie de l’Université du Québec à Montréal. Ses recherches portent sur les usages sociosexuels d’Internet, les conduites sexuelles et la prévention du VIH/sida parmi les minorités sexuelles et les groupes ethnoculturels, ainsi que sur les répercussions personnelles et éthiques des nouveaux traitements antirétroviraux. Il a aussi participé à des travaux sur les représentations et les usages des médicaments. Il a assuré la direction de deux numéros de la revue Drogues, santé et société sur le thème Drogues et sexualité et Détournement, abus, dopage : d’autres usages des médicaments (en collaboration avec Janine Pierret et Christine Thoër).

Lina Noël

Lina Noel, sociologue, est experte conseil à l’Institut national de santé publique du Québec. Ses recherches et avis scientifiques portent sur les comportements à risques liés à l’usage de drogues par injection ainsi que sur les programmes et environnements pouvant favoriser l’adoption de comportements sécuritaires en lien avec cette pratique. Ses travaux sont menés dans l’interdisciplinarité et la recherche de consensus entre les différents acteurs impliqués auprès des populations particulièrement exposées aux risques d’infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS). Des avis, sur la pertinence de services d’injection supervisée, sur les interactions entre les programmes de réduction des méfaits et les actions policières ont été réalisés sous sa coordination et ce, dans l’optique d’améliorer les soins et services sociaux et de santé destinés aux personnes qui font usage de drogues par injection.

Marc Perreault

Ph. D.
Anthropologue, il s’intéresse, entre autres, à la construction sociale des normes et aux pratiques des groupes vulnérables.

Michel Perreault

Ph. D.
Psychologue et chercheur au Centre de recherche de l'Hôpital Douglas. Chercheur associé au RISQ et professeur agrégé au Département de psychologie de l'Université McGill.

Bastien Quirion

Ph. D.
Professeur au Département de criminologie de l’Université d’Ottawa depuis juillet 2002, il cumule une formation à la fois en criminologie et en sociologie. Il enseigne dans le champ des politiques criminelles et de l’intervention auprès des clientèles judiciarisées. Ses intérêts de recherche l’ont conduit à développer une perspective dans le champ de l’usage des drogues et des diverses réponses sociales qui l’accompagnent (politique, thérapeutique).

Chantal Robillard

Coordonnatrice des activités de recherche au Centre Dollard-Cormier – Institut universitaire sur les dépendances et professeure associée au Département de sexologie de l’UQAM. Ses recherches se centrent sur les iniquités en santé, plus particulièrement iniquités de genre, chez des groupes marginalisés (ex. : populations autochtones, immigrantes ou dans l’industrie du sexe) du Canada et d’Amérique latine. Ancrés dans un cadre d’analyse intersectionnelle, ses travaux visent à comprendre les expériences de stigmatisation, discrimination et violence structurelle et leurs impacts sur la santé et l’accès aux soins chez ces groupes.

Anne-Noël Samaha

Ph. D.
Professeure agrégée au département de Pharmacologie et membre du Groupe de Recherche sur le Système Nerveux Central de l’Université de Montréal. En tant que professeure et chercheure, elle s’intéresse à la neurobiologie de la récompense et des comportements motivés. Ses travaux de recherche portent sur les bases neurobiologiques, psychologiques et comportementales de la toxicomanie et de la comorbidité entre la toxicomanie et la schizophrénie. Outre ces domaines, son expertise scientifique se situe au niveau du système mésocorticolimbique du cerveau, de l’apprentissage par renforcement, des processus en lien avec la motivation et des modèles animaux de la toxicomanie.

 

Comité scientifique

Le comité scientifique comprend une vingtaine de membres choisis en fonction de leur expertise dans les milieux scientifiques ou de l'intervention. Son principal mandat est de conseiller le comité de rédaction et de veiller au maintien de la qualité scientifique de la revue. Les membres peuvent également :

  • Proposer le nom d'auteurs ou de réviseurs dans leur domaine;
  • Assurer la direction d'un numéro thématique;
  • Être consultés sur la politique éditoriale;
  • Donner leur opinion sur un article ou un numéro;
  • Faire des suggestions sur l'orientation de la revue;
  • Soumettre des articles pour publication.
     

Membres du comité scientifique

Beauchesne, Line Université d'Ottawa, Canada
Bibeau, Gilles Université de Montréal, Canada
Bourget, Steve University of Texas at Austin, États-Unis
Bourgois, Philippe University of California, San Francisco, États-Unis
Brochu, Serge Université de Montréal, Canada
Bruneau, Julie Centre hospitalier universitaire de Montréal (CHUM), Canada
da Agra, Cândido Université de Porto, Portugal
Dongier, Maurice Centre de recherche Hôpital Douglas, Montréal, Canada
Facy, Françoise Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), Paris, France
Lert, France Institut national de la santé et de la recherche médicale (INSERM), Paris, France
Macquet, Claude Centre les Hautes-Fagnes, Belgique
Nery Filho, Antonio Université Salvador de Bahia, Brésil
O'Loughlin, Jennifer Centre de recherche du CHUM, Université de Montréal, Canada
Valleur, Marc Centre Marmottan, Paris, France

 

Réviseurs scientifiques

Lorsqu'un article est accepté par le comité de rédaction, deux réviseurs scientifiques en font l'évaluation et transmettent leurs recommandations au comité.

Voici la liste des réviseurs scientifiques qui ont participé à l'évaluation des articles soumis à Drogues, Santé et Société pour la période 2011-2012. Il est à noter que cette liste comprend les personnes ayant donné leur autorisation à la divulgation de leur nom.

Acier, Didier
Université de Nantes, France

Alain, Marc
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Ancel, Pascale
Université Pierre Mendès, France

Bahi, Aghi Auguste
Centre d’études et de recherche en Communication (CERCOM), Université Félix Houphouët-Boigny, Côte d’Ivoire

Beauchesne, Line
Université d’Ottawa

Beaulieu-Prévost, Dominic
Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Bélanger, Jean
Université de Montréal

Bélanger, Richard
Centre mère-enfant soleil du CHU de Québec

Bellot, Céline
Université de Montréal

Bertrand, Karine
Université de Sherbrooke

Biron, Jean-François
Direction de santé publique de Montréal

Bonacci, Giulia
Institut de Recherche pour le Développement, France

Boudier, Valérie
Université Lille 3, France

Boudreault-Fournier, Alexandrine
University of Victoria

Boukala, Mouloud
Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Bourgeois, André
Conseil québécois sur le tabac et la santé

Boyer, Richard
Institut universitaire en santé mentale de Montréal, Université de Montréal

Brousselle, Astrid
Université de Sherbrooke

Cantinotti, Michael
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Carrier, Nicolas
Université Carleton

Cerclet, Denis
Université Lumière-Lyon 2, France

Chayer, Lyne
InterActions, Centre de recherche et de partage des savoirs, CSSS de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent-CAU

Clément, Michèle
CSSS de la Vieille Capitale

Cloutier, Richard
Institut unversitaire en santé mentale de Montréal

Constance, Jean
Sociologue, Montpellier, France

Constandriopoulos, Damien
Université de Montréal

Coulombe, Maxime
Université Laval

De Koninck, Maria
Université Laval

Delile, Jean-Michel
Comité d’étude et d’information sur la drogue et les addictions, France

Desbuissons, Frédérique
Institut national d’histoire de l’art (INHA), France

Descheneaux-Buffoni, Ariane
Université de Montréal

Dorion, Normand
Université McGill

Fortin, Marilyn
Université Laval, Centre de recherche du CHU de Québec

Fournier, Vincent
Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Frenette, Micheline
Université de Montréal

G. Brown, Thomas
Université McGill

Gagnon, Hélène
Institut national de santé publique du Québec , Université Laval

Garel, Patricia
CHU Sainte Justine

Gaussot, Ludovic
Université de Poitiers, France

Goffette, Jérôme
Université Claude Bernard Lyon1, Ecole Normale Supérieure de Lyon, Université de Lyon.

Gouanvic, Jean-Marc
Université Concordia

Gratton, Danielle
Hôpital Juif de réadaptation, Centre d’Étude et d’Intervention en Relations Interculturelles

Haefliger, Pascal
Direction générale de la santé, Suisse

Hamel, Denis
Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)

Hohmann, Sophie
Centre d’Études des Mondes russe, Caucasien et Centre-européen (CERCEC)

Hurteau, Marthe
Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Janoco, Jean-Marie
Musicien, France

Jutras-Aswad, Didier
Université de Montréal

Lalancette, Mireille
Université Laval

Lasnier, Benoit
Institut national de santé publique du Québec (INSPQ)

Laventure, Myriam
Université de Sherbrooke

Lefebvre, Geneviève
Centre québécois de lutte aux dépendances (CQLD)

Lévesque, Paul-André
Centre de réadaptation en dépendance de Montréal – Institut universitaire

Lits, Marc
Université catholique de Louvain, Belgique

Marc, Isabelle
Universidad Complutense de Madrid, Espagne

Martin, Denis-Constant
Fondation nationale des sciences politiques, France

Maynard, Sidney
Centre de recherche et d’aide pour narcomanes (Cran)

Mbondobari, Sylvère
Université Omar Bongo, Libreville / Gabon, Université de la Sarre, Allemagne

Ménard, Jean-Marc
Centre de réadaptation en dépendance Domrémy-de-la-Mauricie-Centre-du-Québec

Mercier, Céline
Université de Montréal

Morin, Geneviève
Institut universitaire en santé mentale Douglas

Nadeau, Louise
Université de Montréal

Oberhuber, Andrea
Université de Montréal

Pasteur, Sébastien
Université de Franche-Comté, France

Pastinelli, Madeleine
Université Laval

Peggy, Davis
Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Perreault, Michel
Institut universitaire en santé mentale Douglas

Pilet, Jean-Luc
Psychologue, Nantes, France

Rapin, Ami-Jacques
Université de Lausanne, Suisse

Renaud, Johanne
Institut Universitaire en santé mentale, Douglas, Université McGill

Retaillaud-Bajac, Emmanuelle
Université François-Rabelais de Tours, France

Richer, Isabelle
Université de Sherbrooke

Ridde, Valérie
Institut de recherche en santé publique de l’Université de Montréal

Royer, Ann
Université Laval

Royer, Chantal
Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR)

Saint-Onge, Myreille
Université Laval

Seca, Jean-Marie
Université de Lorraine, France

Temcheff, Caroline
Université de Sherbrooke

Tremblay, Mireille
Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Trépanier, Esther
Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Uhl, Magali
Université du Québec à Montréal (UQÀM)

Vallée, Catherine
Université Laval

Van Mourik, Valérie
Centre de réadaptation en dépendance de Montréal-Institut universitaire

 

Pour communiquer avec la revue

Adresse physique

Drogues, santé et société
90, avenue Vincent-d’Indy
bureau C-443
Montréal, QC
H2V 2S9
 

 

 

Aucun contenu de page d'accueil n'a été créé pour l'instant.

Éditeur Drogues, santé et société | ISSN 1703-8847 (numérique) 1703-8839 (imprimé)  | Fréquence 2 numéros par année | Période de publication 2002- |  Disponibilité dans Érudit 2002- | Langue(s)  Français | Type de support Numérique et papier | Politique d'accès Accès libre | Discipline(s) Sciences de la santé, Service social

Partager

Share/Save

Dernier numéro

Volume 16, numéro 2, octobre 2017

l m m j v s d
1
 
2
 
3
 
4
 
5
 
6
 
7
 
8
 
9
 
10
 
11
 
12
 
13
 
14
 
15
 
16
 
17
 
18
 
19
 
20
 
21
 
22
 
23
 
24
 
25
 
26
 
27
 
28
 
29
 
30
 
31
 
 
 
 
 

À propos d'Érudit | Abonnements | RSS | Conditions d’utilisation | Pour nous joindre | Aide

Consortium Érudit ©  2016

X